isabella

A la question: » Y a t’il une véritable icône dans le cinéma des années 90″, la réponse est à priori « non »

C’est bien vrai qu’il est loin le temps du culte de la personnalité, mort et enterré avec les dernières grandes icône: Marilyn, James Dean et quelques glorieux Beatles.

La presse people se lasse encore plus vite des mythes qu’elle ne les crée et les contrats des acteurs signés film par film ne permettent plus à leur gloire de s’installer dans la durée, au mythe de survivre à la réalité.

Quel visage de femme pourrait survivre dans les mémoires , quel nom s’encrera peut-être dans l’imaginaire collectif comme le nom de la star fin de siècle?

Quelle divine de ces années-là a gardé son aura et brille encore à travers le monde de sa belle lumière?

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE D’ISABELLA ROSSELLINI PAR CELINE COLASSIN

fichier doc 42 ISABELLA ROSSELLINI

Dernière mise à jour le 12 janvier 2014

1 réponse
  1. 25 juillet, 2011 | 13:09 | #1

    Je ne la trouves pas trés jolie depuis quelques années , je la préferais à ses débûts , quand elle a tourné pour ce fameux spot publicitaire pour Lancôlme , te rappelles tu de ce spot Céline , Isabella était trés belle et trés classe . Peu d ‘ apparitions au cinéma , elle se fait plus rare et plus discrète , je me rappelle l ‘ avoir vu dans le : Napoléon d ‘ Yves Simoneau aux côtés de Christian Clavier ( Napoléon) elle y campaît le rôle de Joséphine de Beauharnais .
    hugongerard.

Laisser un commentaire

laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA
| nicolas gob