marisa berenson2

A la fin des années 60, le cinéma s’inquiète à juste titre: Qui sera pour cette seconde moitié du siècle ce que furent Clark Gable, Gary Cooper, Carole Lombard, Jean Harlow et autres Rita Hayorth qui firent d’Hollywood l’usine à rêve que l’on sait.

La notion d’élégance galmoureuse est elle révolue?

Ce ne serait pas si grave si le public des salles obscures achetait ses billets en masse pour voir les recrues du Living Theatre en action, Jane Fonda brûler son soutien-gorge ou quelque nouvelle starlette en mal de LSD , reine de body painting nous éblouir d’un happening hippie qui n’a de sens que pour elle (Du moins espérons-le). Mais diantre, ce n’est pas le cas!

Survint celle que l’on aurait pas oser espérer surgissant soudain et l’air de ne pas y toucher éberluant la planète et en trois films se faisant une place au panthéon des icônes de première grandeur et ce pour l’éternité.

Marisa Berenson tourna « Cabaret », « Mort à Venise » et « Barry Lyndon ».

Il y a 40 ans que le monde l’a découverte au cinéma et si les films tournés avec parcimonie qui ont suivi n’ont pas été à l’égal de ses précédents chef d’oeuvres, c’est que ceux-ci étaient inégalables.

Qu’importe, la réputation de Marisa, luxueuse jet setteuse n’en souffre pas.

Elle reste égale à elle-même: divine.

Et ce n’est pas un hasard si Clint Eastwood metteur en scène l’a choisie pour personifier Katharine Hepburn.

fichier doc 39 MARISA BERENSON

Cliquez sur le lien pour decouvrir la biographie de Marisa Berenson par Celine Colassin

Dernière mise à jour le 27 Décembre 2013

1 réponse
  1. 1 janvier, 2011 | 11:56 | #1

    Sa soeur et épouse d ‘ Anthony Perkins , fût l ‘ une des victimes du crash de l ‘ attentat du 11 septembre 1999 , on en parlera toujours , cela restera dans les mémoires et pour cause.
    hugongerard.

Laisser un commentaire

laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA
| nicolas gob