RAQUEL WELCH

Raquel Welch ne fit pas une carrière d’actrice, elle fit une carrière d’aphrodisiaque!

Elle parut pour la première fois sur les écrans dans le film le plus ridicule qu’il soit possible de voir: »Un Million d’années avant Jesus Christ »

Femme préhistorique avec vernis à ongles et faux-cils, elle passait chez le coiffeur avant de sortir de sa grotte en plastique pour affoler les populations de l’ère tertiaire. Le film n’était pas encore sorti mais les photos de la nouvelle venue en bikini de vison étaient partout.

Les exploitants de salles la déclarèrent l’actrice la plus rentable de l’année, le film était encore sur la table de montage.

le bikini changea de matière et de couleurs, la belle resta dedans pour ce qui semblait devoir être l’éternité.

Plus jamais une femme ne serait aussi belle.

Raquel essaya un peu tout pour mériter son titre d’actrice: le drame, la comédie débile, la science fiction, le film historique après le préhistorique, l’espionnage et le policier, elle fut même transsexuelle et ambulancière, rien n’y fit.

Elle resterait éternellement figée dans ses bikinis des années 60

fichier doc 31 RAQUEL WELCH

CLIQUEZ SUR LE LIEN POUR DECOUVRIR LA BIOGRAPHIE DE RAQUEL PAR CELINE COLASSIN

Dernière mise à jour: le 14 décembre 2013

4 réponses
  1. 20 novembre, 2010 | 13:55 | #1

    Dans l ‘ animal de Claude Zidi , ce n ‘ était pas Raquel qui jouait aux côtés de Jean-Paul Belmondo , mais Claudia Cardinale .
    hugongerard.

  2. 20 novembre, 2010 | 16:50 | #2

    Non c’est bel et bien Raquel Welch, Claudia Cardinale n’apparaît pas dans ce film.
    Verifie sur Google.

  3. 25 décembre, 2010 | 18:56 | #3

    Sa rivale n ‘ est autre qu ‘ Edy Adams figurant sur ton site.
    hugongerard.

  4. 14 juillet, 2012 | 11:31 | #4

    Qu est devenue Raquel ? .Tourne t-elle toujours pour le grand écran ou petit écran ?.

Laisser un commentaire

laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA
| nicolas gob