LANA TURNER

Lana Turner est le symbole même de la star Hollywoodienne des années 50: fabriquée de toutes pièces comme un jeu de légo!

Une popularité incroyable, un succès incessant, jamais le public ne la bouda ou lui tourna le dos.

On disait du mal, bien sûr, à quoi serviraient les actrices sinon?

Mais on allait voir ses films, tous!

Films dont elle encaissait comme une chose naturelle une part des plantureux bénéfices, atteignant la somme mirobolante et inégalée de 11 millions de dollars (des années 50!) pour un seul d’entre eux. (Et continuant à se plaindre de la maigreur de ses cachets, pour un peu, on aurait eu pitié!)

Star jusqu’au bout des ongles, Lana vendait Lana Turner comme un luxueux produit filmé et le public en était littéralement hypnotisé!

Lana Turner était petite et pour tout dire assez commune, le monde entier la voyait comme une des plus belles créatures ayant jamais foulé le globe terreste.

Les foules étaient subjuguées par cette femme merveilleuse et son jeu si vrai, si prenant.

D’un battement de faux-cils Turnériens, les mouchoirs sortaient des poches, les caisses se remplissaient tout aussi vite et le public avait pour elle plus que de l’admiration.

C’était du dévouement!

La pluie ne la mouillait pas, ses vêtements ne se tachaient pas, ses cheveux ne se décoiffaient rigoureusement jamais, comme James Bond !Mais avec une robe (sensationnelle comme il se doit!)

Parfois elle avait sa « grande scène » une crise de nerfs, qu’elle réussissait assez bien et elle « y allait » avec le naturel d’un sauteur à la perche qui prend son élan.

Tout en elle était d’une incrédibilité totale, d’une invraisemblance absolue et le public y croyait dur comme fer!

Fille de docker et d’esthéticienne, Lana Turner porta seule du bout de ses faux ongles nacrés tout le rêve américain.

Actrice, elle a autant d’expression qu’un playmobil en arrêt sur image et pourtant, encore aujourd’hui, si on la regarde, on est cuit! On y croit! On l’admire, parfois la gorge se noue et pour peu, elle nous ferait sortir un kleenex, la garce!

En fait Lana Turner est plus qu’une actrice ou qu’une star, elle est un phénomène!

Dans les années 50, elle fut éclaboussée par un scandale aussi sanglant que retentissant: Sa fille Cheryl avait poignardé à mort son amant, gangster et souteneur notoire qui menaçait de vitrioler la star.

Le meurtre fit salle comble, Lana prit tous les torts à sa charge et la MGM réunit son conseil de guerre.

C’en était bien fini de Lana Turner! L’idole de l’Amérique éclaboussée de sang et mère de meurtrière.

Réponse de Lana Turner: « Tas d’imbéciles! C’est moi qu’ils veulent voir et personne d’autre! je suis Lana Turner! »

Son film suivant atteignit des records jamais égalé et la star sois-disant finie caracolait en tête des sondages de popularité!

Lorsqu’elle apprit qu’elle souffrait d’une tumeur à la gorge, elle ne fut même pas vraiment inquiète.

« J’ai tenu tête 30 ans durant à tous les requins d’Hollywood, ce n’est pas une tumeur qui va m’avoir! »

Elle l’eut pourtant.

Il nous reste ses grands beaux films à voir et revoir encore, la star dans sa mensuétude nous ayant offert quelques fabuleux chef d’oeuvres où ses fringues nous bluffent encore 50 ans plus tard!

PS:Pour ceux qui ne l’auraient pas compris, j’adore Lana Turner!

fichier doc 30 LANA TURNER

cliquez sur le lien pour decouvrir la biographie de Lana Turner par Celine Colassin

DERNIERE MISE A JOUR 19 Avril 2013

3 réponses
  1. 21 février, 2011 | 11:00 | #1

    Un de ses ex maris Lex Barker ( ex Tarzan du cinéma) était un homme violent et l ‘ aurait battu assez souvent , d ‘ aprés ce que l ‘ on aurait affirmé dans la presse .
    hugongerard.

  2. 30 juillet, 2012 | 18:08 | #2

    Le cinéma de minuit de Patrick Brion , rediffuse sur France 3 dimanche prochain : Le fils prodigue de Richard Thorpe avec Lana.
    hugongerard.

  3. 19 mars, 2013 | 14:58 | #3

    Citation de Lana Turner : Moi je trouve les hommes terriblements excitants , et les femmes qui disent le contraire sont de vielles filles anémiques.
    hugongerard.

Laisser un commentaire

laubedufantastique |
kelhorreur |
sslstreaming |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Culture Cinématographique d...
| BRAD ET ANGELINA
| nicolas gob